Une Chevy Corvette C4 électrique construite par Motorola trouvée dans une casse de l’Illinois | Autoblog

Chevrolet a confirmé qu’il lancera tôt ou tard une variante électrique de la Corvette. Quand ce sera le cas, la voiture de sport alimentée par batterie ne sera pas la première du genre. Motorola Automotive a construit un prototype de Corvette électrique dans les années 1990. Le cabriolet rouge est resté secret pendant des décennies, mais il a récemment été découvert en train de ramasser de la poussière dans ce qui ressemble à l’entrepôt d’un chantier de récupération à Gurnee, dans l’Illinois.

Nos amis de Le lecteur faire la lumière sur cette énigmatique Corvette de quatrième génération. Construit avec un moteur V8 en 1987, le modèle a été modifié pour fonctionner à l’électricité à un moment donné dans les années 1990. De nombreux détails sur la conversion sont au mieux flous, et personne chez Motorola ou General Motors ne se souvient de cette voiture ou du projet dont elle est issue, mais une épaisse pile de documents détaille certaines des modifications qui ont été apportées.

Visuellement, rien ne distingue le prototype d’une Corvette 1987 de production régulière. Il est rouge avec un dessus blanc et repose sur les jantes en alliage montées en usine. C’est une autre histoire sous le capot, où une série de boîtiers occupent l’espace normalement réservé au V8. Certains sont étiquetés « haute tension » et contiennent certaines des batteries à cycle profond qui alimentent la voiture, selon Le lecteur. Motorola a fourré plus de batteries dans le coffre et, fait intéressant, quelques-unes semblent être intégrées dans les planchers. Les ingénieurs cherchaient-ils des moyens d’abaisser le centre de gravité ?

Précisément ce qui alimente ce prototype n’est pas encore connu. C’est un moteur électrique, c’est une évidence, et il fait tourner les roues arrière via une transmission manuelle à quatre vitesses. Certains des documents détaillent ce qu’il faut faire (et, surtout, ce qu’il ne faut pas faire) lors du démarrage et de la conduite de la Corvette. Le démarrage semble simple : tournez la clé sur « on » sans toucher l’accélérateur et attendez jusqu’à ce que vous entendiez un bourdonnement. La conduite est également simple : Motorola dit « d’utiliser la pédale d’accélérateur comme vous le feriez dans n’importe quelle autre voiture », bien que la première puisse être engagée sans appuyer sur l’embrayage.

Bien que la voiture ne fonctionne pas, elle aurait été assez rapide. Certains documents établissent sa puissance à 428 chevaux.

Motorola s’est donné beaucoup de mal pour garder ce projet secret, les ingénieurs n’étaient notamment pas autorisés à recharger la voiture pendant que les visiteurs étaient dans le bâtiment, et le prototype pose par conséquent plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Dirigez-vous vers Le lecteur pour lire l’histoire complète et voir plus de photos.

Vidéo associée :