Toyota Motor ferme son usine en Russie | Autoblog

MOSCOU – Le japonais Toyota Motor Corp a décidé de fermer son usine en Russie, a annoncé le ministère russe de l’Industrie et du Commerce dans un communiqué.

Le constructeur automobile a suspendu la production à Saint-Pétersbourg en mars en raison de perturbations de la chaîne d’approvisionnement et a arrêté les importations de véhicules en Russie.

Toyota assurera le respect de toutes les obligations sociales, ainsi que des rémunérations supplémentaires importantes pour le personnel, a indiqué le ministère, et conservera le service après-vente des voitures Toyota et Lexus et maintiendra son réseau de concessionnaires.

Le journal russe Kommersant a d’abord rapporté les plans, citant des sources anonymes, plus tôt vendredi.

L’usine, qui a une capacité de 100 000 unités par an et produit les modèles Camry et RAV4, sera préservée et pourrait être vendue à l’avenir, ont indiqué les sources de Kommersant.

Le ministère et les autorités régionales travaillent sur des scénarios possibles pour développer le site, a indiqué le ministère.

Toyota n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

De nombreuses usines en Russie ont suspendu la production et licencié des travailleurs en raison de pénuries d’équipements de haute technologie et d’un exode de fabricants occidentaux après que Moscou a envoyé des forces armées en Ukraine le 24 février.