Polestar 3 fait ses débuts le 12 octobre, un nouvel angle taquiné | Autoblog

La combustion lente de la Polestar 3 se poursuit avec quelques détails supplémentaires et une date de lancement. En juin, la ramification suédoise des performances a dévoilé les spécifications de la version britannique, il semble que ces spécifications seront partagées avec au moins une des versions américaines. Polestar a déclaré que chaque modèle au lancement sera livré avec une batterie de 111 kWh, dont 107 kWh sont utilisables, envoyant du jus à un groupe motopropulseur à double moteur à polarisation arrière avec un système d’embrayage sur l’essieu arrière fournissant une vectorisation du couple et un air adaptatif suspension avec amortisseurs à double chambre. Les acheteurs qui passeront au pack Performance obtiendront des moteurs produisant une puissance combinée de 517 chevaux et un couple de 671 livres-pied, envoyés sur le tarmac via une suspension également réglée par Polestar Engineered. Autocar signalé que la portée de ce modèle sera estimée à 348 milles.

Le magazine a également annoncé qu’il y aurait une Polestar 3 Long Range de moindre qualité qui développe 489 ch. On ne sait pas quand cela arrivera sur notre marché. La Polestar 2 est vendue en quelques sorties, on s’attendrait à ce que ce soit le cas avec la 3. Une Polestar 2 avec sa batterie de 78 kWh et son pack Performance produit 476 ch et 503 lb-pi. On dit que la Polestar 2 plus poivrée passe de zéro à 60 miles par heure en 4,2 secondes. Autocar a signalé que la Polestar 3, plus grande et plus lourde, pourrait être un poil plus lente, mais pas loin, ce qui la maintiendrait en ligne avec sa compétition autoproclamée Porsche Cayenne.

Il s’agit de la première Polestar à passer à la plate-forme SPA2 partagée avec le prochain multisegment Volvo EX90, et la première Polestar à être construite dans l’usine Volvo de Caroline du Sud. L’architecture a été conçue en pensant à la prochaine phase de la capacité de conduite autonome de Volvo, ce qui signifie une conscience environnementale à 360 degrés à partir d’un ensemble de capteurs gérés par des puces Nvidia. Comme le BlueCruise de Ford et l’Ultra Cruise de GM, nous prévoyons une conduite mains libres sur les routes dégagées par Volvo.

On pense que les commandes ouvriront le même jour que les débuts, mais la production ne commencera que plus tard cette année ou au début de la prochaine. Le prix de la gamme devrait varier d’environ 63 000 € à 93 000 €, mais imaginez que les versions de lancement toucheront l’extrémité supérieure de cela, comme c’est la coutume. La révélation a lieu le 12 octobre à Copenhague, au Danemark. Polestar diffusera l’événement en direct à partir de 13 h, heure de l’Est aux États-Unis, sur cette chaîne YouTube.

Vidéo associée :