Mercedes veut continuer à construire et à vendre des V8 au-delà de 2030 | Blog Auto


Mercedes-Benz pourrait continuer à proposer des moteurs V8 au-delà de 2030, si ses clients le souhaitent.

Le constructeur automobile allemand souhaite disposer d’une gamme entièrement électrique à partir de 2030, mais a noté que cela ne serait possible que « là où les conditions du marché » le permettraient, ce qui lui donnerait une certaine flexibilité pour proposer des moteurs à combustion sur certains marchés.

Lors d’un récent entretien avec Vente de voituresle vice-président de Mercedes-Benz pour le développement des véhicules, Joerg Bartels, a reconnu que la disparition de son V8 pourrait ne pas se produire avant la prochaine décennie.

Lire aussi : Mercedes s’attend à ce que les véhicules électriques représentent la moitié de ses ventes aux États-Unis d’ici 2030

« En fin de compte, il doit remplir notre stratégie globale en matière de CO2, et nous avons une voie claire sur celle-ci : être neutre en CO2 à la fin des années 30, d’ici 2039. Et à partir de 2030, nous voulons juste être purement électriques », Bartels a dit. « Mais s’il y a encore une demande client [for petrol V8s] dans certaines régions, et cela fait toujours partie de notre offre, pourquoi devrions-nous l’arrêter ? »

Bartels a ajouté que « tout dépend de la réglementation sur les émissions », mais pense qu’il y aura des clients qui exigeront toujours des véhicules équipés de moteurs à six et huit cylindres.

« Vous pouvez trouver des solutions techniques pour chaque demande et chaque réglementation, mais cela s’accompagne parfois de coûts plus élevés et le client n’est pas toujours prêt à payer pour cela », a-t-il déclaré. « Quand on parle de réglementation européenne, ça va probablement être difficile à partir du milieu des années 2020 à partir de ce moment-là [to justify combustion engine development], peut être. Mais le règlement final pour EU7 n’est pas encore sorti.

Si Mercedes-Benz est en mesure de maintenir un moteur V8 en production jusqu’à la prochaine décennie, il ne sera probablement vendu qu’en nombre limité et proposé dans des modèles exclusifs. La nouvelle Mercedes-AMG C 63, par exemple, abandonne son V8 au profit d’un quatre cylindres hybride turbocompressé de 2,0 litres, et d’autres modèles devraient emboîter le pas.