Mercedes va tester des camions électriques longue distance avec l’aide d’Amazon | Blog Auto


Mercedes a annoncé aujourd’hui avoir signé des lettres d’intention avec Rhenus, une société de logistique européenne, et Amazon, la société américaine de commerce électronique, pour tester le camion électrique eActros LongHaul dans des conditions réelles dès 2023.

« Comme pour tous nos camions électriques, nous nous appuierons sur des tests pratiques précoces avec nos clients pour notre eActros LongHaul », a déclaré Michael Scheib, responsable de la gestion des produits, Mercedes-Benz Trucks. « Ce faisant, nos ingénieurs seront en mesure d’intégrer les précieuses connaissances acquises lors d’opérations réelles, en particulier en ce qui concerne la charge haute performance, directement dans le développement du véhicule de série. Nous sommes très satisfaits des partenariats prévus avec Amazon et Rhenus.

Avec une autonomie d’environ 311 miles (500 km), le camion eActros LongHaul sera testé dans plusieurs applications par Rhenus. Les essais comprendront le remorquage de conteneurs d’expédition et de remorques bâchées pour vérifier l’adéquation du camion aux opérations quotidiennes.

Lire aussi : Des prototypes de camions électriques Volta Zero seront prêtés aux clients pour évaluation

Mercedes dit qu’elle soumet déjà le camion à des tests intensifs et qu’elle commencera à conduire le camion sur les routes publiques cette année. Un « prototype conceptuel », quant à lui, sera mis en évidence au salon IAA Transportation à Hanovre ce mois-ci, dans le cadre de l’exposition du constructeur automobile.

Rhenus et Amazon, quant à eux, testeront également les camions, ainsi que des chargeurs hautes performances répondant aux besoins des gros camions. Appelée «charge en mégawatts», les entreprises prévoient de mettre en place un projet de test appelé «Charge haute performance pour le camionnage long-courrier», qu’il abrège en HoLa.

Le Mercedes eActros LongHaul électrique à batterie

Dans le cadre du projet, des bornes de recharge seront d’abord installées à plusieurs endroits le long de l’autoroute A2, entre Berlin et la Rhénanie du Nord-Westphalie. Un certain nombre d’entre eux seront équipés de chargeurs mégawatts capables de recharger le camion de 20 à 80% en seulement 30 minutes, soit moins que les 45 minutes de pause auxquelles les camionneurs ont droit en Europe.

« Si nous voulons utiliser à l’avenir un nombre nettement plus élevé de camions électriques dans tout le pays en Allemagne et, surtout, sur de plus longues distances, nous devrons utiliser toutes les alternatives de recharge », a déclaré Sascha Hähnke, directeur général de Rhenus Transport. « Bien sûr, cela inclut une recharge performante sur la route et, idéalement, pendant les périodes de repos légales. C’est le seul moyen d’optimiser l’utilisation de la capacité des camions.

En travaillant ensemble, les entreprises espèrent mettre en place une infrastructure de recharge standardisée pour les camions. Les retours des chauffeurs, quant à eux, seront régulièrement recueillis sous forme d’interviews et de questionnaires afin d’aider à faire évoluer le camion.