Mercedes prévoit d’installer un parc éolien de 100 MW sur sa piste d’essai de Papenburg | Blog Auto


Mercedes a annoncé qu’elle construirait un parc éolien de 100 MW sur sa piste d’essai de Papenburg, dans le nord de l’Allemagne, qui couvrira plus de 15 % de sa consommation annuelle d’électricité dans le pays.

« L’expansion ciblée des énergies renouvelables sur nos propres sites fait partie intégrante de notre stratégie de développement durable », a déclaré Jorg Burz, responsable de la production et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement chez Mercedes. « Avec la réalisation du projet de parc éolien prévu à Papenburg, nous faisons un pas important dans cette direction. »

La ferme fait partie d’un plan plus vaste visant à ériger un nombre à deux chiffres d’éoliennes d’ici le milieu de la décennie. Il souhaite également soutenir l’expansion de l’énergie éolienne terrestre en Allemagne et de la production d’électricité verte là-bas également.

Lire aussi : Stellantis pourrait produire sa propre électricité dans des centrales européennes pour se protéger contre les menaces gazières russes

L’entreprise envisage également d’ajouter des panneaux solaires au site pour mieux répondre à ses besoins en électricité. Les ajouts font partie des objectifs de développement durable de Mercedes. Depuis cette année, la production de ses usines est neutre en CO2.

L’entreprise poursuit désormais son objectif de couvrir plus de 70 % de ses besoins énergétiques avec des énergies renouvelables d’ici 2030. D’ici 2025, elle investira des centaines de millions d’euros dans l’expansion de son utilisation des panneaux solaires.

« Nous contribuons activement à la transition énergétique et à l’expansion de l’éolien terrestre en Allemagne », a déclaré Burz. « En installant à grande échelle des systèmes photovoltaïques sur les toits de nos usines, nous réduisons progressivement nos besoins en énergie externe.

L’entreprise va maintenant terminer une étude d’impact écologique qui sera réalisée de concert avec les autorités locales. Le site de 800 hectares est une partie importante des activités de R&D de Mercedes depuis son ouverture en 1998.