L’usine GM de Toledo produira des moteurs électriques après un investissement de 760 millions de dollars | Blog Auto


Pour la première fois aux États-Unis, General Motors transférera l’une de ses installations de fabrication de groupes motopropulseurs ou de systèmes de propulsion à la production de pièces pour véhicules électriques. Le constructeur automobile a annoncé aujourd’hui qu’il dépensera 760 millions de dollars pour permettre à Toledo Propulsion Systems de produire des unités d’entraînement électriques.

« Notre équipe de Toledo a une longue et fière histoire de fabrication de produits de qualité, et elle a travaillé dur pour gagner cet investissement », a déclaré Gerald Johnson, vice-président exécutif de GM, Fabrication mondiale et durabilité. « Cet investissement contribue à renforcer la sécurité d’emploi de notre équipe de Toledo pour les années à venir et constitue la prochaine étape de notre voyage vers un avenir entièrement électrique. »

Après la transformation, l’usine produira la famille d’unités d’entraînement EV de GM qui fonctionnent sur la plate-forme Ultium. Elle produira les pièces pour les véhicules à traction avant, arrière et toutes roues motrices.

Lisez aussi: GM se lance dans le jeu de l’épicerie avec BrightDrop eCart pour la commande en ligne

General Motors a choisi les camions électriques à batterie comme destinataires des unités d’entraînement de Toledo. Cela inclut le GMC Hummer EV, le GMC Sierra EV et le Chevrolet Silverado EV.

La transition vers les systèmes de propulsion électrique ne sera cependant pas complète. Tout en construisant des moteurs électriques, Toledo continuera à fabriquer des produits de transmission pour les véhicules à combustion interne de GM.

« Notre équipe de Toledo continuera à jouer un rôle clé alors que nous nous efforçons de renforcer notre domination actuelle des camions et des SUV, tout en jouant également un rôle important dans la transition de notre croissance vers les véhicules électriques », a déclaré Johnson.

Propriété de GM depuis 1956, l’usine fabrique actuellement des transmissions à six et 10 vitesses pour les applications à propulsion arrière, ainsi que des transmissions à neuf vitesses pour les véhicules à traction avant. Les unités, qui se retrouvent dans les véhicules Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac, sont fabriquées par les quelque 1 500 personnes qui travaillent à l’usine.

« Cet investissement est une reconnaissance que les membres de la section locale 14 de l’UAW apportent les compétences, le savoir-faire et le dynamisme qui font le succès de GM », a déclaré le président de l’UAW, Ray Curry. « Les membres de l’UAW sont impatients de contribuer à façonner l’avenir de General Motors. »