Les nouvelles webcams Brio 500 de Logitech sont faites pour être déplacées | actublog

Steve Dent

Logitech a dévoilé les webcams de la série Brio 500 conçues pour résoudre des problèmes tels que « les angles de caméra peu flatteurs, le mauvais éclairage et les limitations du champ de vision », a-t-il déclaré. Les modèles Brio 500 sont livrés avec plusieurs champs de vision de 65 à 90 degrés, une correction automatique de la lumière via le RightLight 4 et un système de montage magnétique qui permet d’obtenir facilement le meilleur angle pour votre visage.

Contrairement au modèle Brio 4K d’origine, le Brio 500 cylindrique prend en charge 1080p à 30 ips ou 720 à 60 ips, bien qu’un nouveau capteur de 4 mégapixels offre censément une qualité d’image améliorée. Une fonctionnalité intéressante est le nouvel obturateur de confidentialité, actionné via un cadran sur le côté droit de la webcam. Un autre est le « Mode Show » conçu pour permettre aux autres de voir votre bureau pour une présentation, etc., simplement en inclinant la caméra vers lui.

Il comprend une paire de microphones à formation de faisceau, à suppression de bruit et un cadrage automatique « Right Sight » qui vous permet de rester centré dans la vue. Le support a une pince en plastique avec une fixation magnétique sur le dessus qui s’accouple à un autre aimant au bas de la webcam, mais certains testeurs ont trouvé la liaison un peu faible.

Le Brio 500 est maintenant disponible en noir, rose et blanc cassé à partir de 130 €. Logitech a également dévoilé les nouveaux écouteurs Zone Vibe 100 (Bluetooth) et 125 (récepteur Bluetooth et USB) dans les mêmes couleurs, à partir de 100 € pour le modèle Zone Vibe 100 noir et 130 € pour le Zone Vibe 125 en noir.

Tous les produits recommandés par actublog sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose via l’un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d’affiliation. Tous les prix sont corrects au moment de la publication.