Les Mustangs Fox body reçoivent enfin leur dû | Autoblog

Alors que je sortais du Salon de l’auto de Détroit cette semaine, j’ai été immédiatement accueilli par la Mustang Stampede de Ford. Des centaines de Mustang ont participé au rallye qui s’est déroulé de l’État de Washington à Détroit, culminant avec les débuts de la Mustang de septième génération. De nombreux Stangs étaient garés le long de Jefferson Avenue à l’extérieur du spectacle, attendant la révélation à quelques pâtés de maisons.

Avec le lancement du nouveau Stang, j’ai remarqué un regain d’amour pour les Fox Body Mustangs. Il y en avait quelques-uns sur Jefferson et dans le Stampede, et il y en a encore un bon nombre sur la route. En ce qui concerne les générations, c’est une interpolation. Ce n’est pas mythique comme la première génération, ni aussi critiqué que la Mustang II.

Alors que la deuxième génération (1974-78) devait suivre une icône et se lancer au milieu de la crise pétrolière des années 70, les Foxes qui ont suivi ont glissé dans une période plus facile. Comme une grande partie de la génération X, il est éclipsé par le Boomer First Gen avant lui et les voitures voyantes Gen Y et Millennial après. Les années 80 étaient un peu bizarres. J’y étais, mais avec le temps et peut-être une vision sépia, les choses de cette époque prennent leur place.

Nous le constatons avec le cockpit numérique de la nouvelle Mustang, qui peut être configuré pour ressembler aux jauges corporelles Fox des années 1980 (illustrées ci-dessus). C’est également l’un des premiers exemples d’un constructeur automobile rappelant l’esthétique du design des années 80 (la nouvelle Nissan Z capture également cela efficacement), ce qui est logique étant donné que la génération X et la génération Y gériatrique ont désormais le pouvoir d’achat pour s’offrir des Mustangs neuves et vintage. Hagerty note que Fox Bodies peut encore être trouvé pour bien moins de 10 000 € et dit que certains exemples rapportent jusqu’à 90 000 € (rarement).

Les Fox Bodies ont eu une longue vie, de 1979 à 1993, et ils ont fait une déclaration de conception. Jack Telnack, qui a ensuite conçu la Taurus des années 1980 qui a lancé les ventes de berlines de Ford, a produit le seul design de Mustang un peu carré et carré. Selon l’année et le modèle (certains avaient des pinces à nez inclinées), il y a une certaine variance, mais il n’y a pas de débat sur la troisième génération est la seule dans le livre de style Mustang.

Les Foxes ont eu leurs moments. Le V8 de 5,0 litres à haut rendement et le quatre turbo de 2,3 litres étaient des variantes mémorables, et la Mustang a généralement été bien accueillie avant que les ventes ne diminuent à mesure que les années 80 avançaient. Ils ont également eu des problèmes de qualité, et être parmi les meilleures voitures de sport d’une époque plus terne ne leur rend pas service.

Mais alors que je me promenais vers le dévoilement de la Gen 7 dans la lumière déclinante, j’ai trouvé la résurgence des Fox Bodies encourageante. Les gens portaient des t-shirts Fox et les exemples étaient en bon état. Assez de temps s’est écoulé pour qu’une Mustang des années 80 ne soit plus une voiture de lycée ou le conducteur quotidien de l’oncle Fred. Ils sont légitimement vintage, et les Fox Bodies ont gagné leur place dans l’histoire.