Les concessionnaires Ford ne seront pas tenus de vendre des véhicules électriques s’ils ne le souhaitent pas | Blog Auto


Les concessionnaires Ford ont obtenu une grande victoire lors d’une conférence cette semaine. Les concessionnaires qui ne veulent pas faire les investissements nécessaires pour vendre des véhicules électriques ne seront pas obligés de les faire, tant qu’ils acceptent de ne vendre que des véhicules à combustion interne.

Ford a précédemment décrit son intention de mettre à jour les concessionnaires pour les ventes de véhicules électriques. Maintenant, cependant, un compromis a été trouvé qui permettra aux concessionnaires ruraux et à d’autres qui ne croient pas qu’ils vendront beaucoup de véhicules électriques dans les années à venir de ne pas les vendre complètement, rapporte Automotive News.

Cela pourrait leur faire économiser jusqu’à sept chiffres en rénovations. Pour les concessionnaires qui souhaitent vendre des véhicules électriques, il y aura deux options. Les concessionnaires certifiés Model e devront investir 500 000 € dans leurs emplacements, dont la plupart iront à l’installation d’un chargeur rapide public.

Lisez aussi: Les concessionnaires Ford qui souhaitent vendre des véhicules électriques devront accepter des prix sans marchandage

Ils seront cependant limités à vendre pas plus de 25 véhicules électriques par an et ne seront pas autorisés à effectuer des stocks ou à avoir des véhicules de démonstration. Afin de vendre plus et d’avoir des véhicules électriques sur le terrain, les concessionnaires devront dépenser beaucoup plus.

Les concessionnaires Model e Certified Elite devront installer deux bornes de recharge rapide, dont l’une sera accessible au public. Ils devront également installer un troisième chargeur rapide d’ici 2026, qui coûtera probablement environ 1,2 million de dollars.

Les concessionnaires qui ne veulent pas dépenser d’argent seront cependant autorisés à continuer à vendre des véhicules ICE. Tous les concessionnaires seront invités à décider du niveau d’investissement qu’ils souhaitent effectuer d’ici le 31 octobre de cette année. Ils auront une autre chance de mettre à jour leurs concessions en 2027.

Chevrolet a également annoncé qu’il n’obligerait pas ses concessionnaires à vendre des véhicules électriques, contrairement à d’autres marques de GM, comme Buick et Cadillac. Contrairement à GM, cependant, Ford est fier de son investissement continu dans les moteurs à combustion interne, même s’il investit dans les véhicules électriques.

« Avec tous les autres que je regarde, c’est un compromis », a déclaré Tim Hovik, président du National Dealer Council de Ford, aux journalistes à Las Vegas. « Si vous construisez plus de l’un, vous construirez moins de l’autre. À ma connaissance, nous sommes la seule entreprise à être en mesure de développer nos moteurs ICE ainsi que nos BEV en même temps. »

En effet, l’entreprise a récemment dévoilé la nouvelle Mustang 2024, dotée d’un moteur V8 et d’une transmission manuelle, au moment où cette décision était prise.

« Les gens quittent le segment, comme Dodge, nous avons donc une chance de vraiment présenter quelque chose de nouveau à propos de Mustang, et nous voulons le faire dès le départ ; nous ne voulons pas le déployer au fil du temps », a déclaré Jim Farley, PDG de Ford. « Nous allons continuer à investir, garder nos produits ICE vraiment excitants. »