Le nouveau concurrent de Ferrari au Mans sera dévoilé le 30 octobre | Blog Auto


Ferrari a annoncé qu’elle dévoilerait son prochain prototype de course d’endurance le 30 octobre. La voiture concourra dans la catégorie LMH de la FIA et fera ses débuts en compétition en mars lors de l’événement du Championnat du monde d’endurance à Sebring en Floride.

Le dévoilement de la nouvelle voiture de course aura lieu lors de la finale de la Ferrari World Finals à Imola, qui marque la fin de la saison de cette catégorie de course. La voiture de course encore sans nom est testée sur la piste d’essai de Ferrari, Fiorano, depuis juillet.

Depuis lors, la voiture a parcouru toute l’Europe du Sud, faisant des tours au Mugello, Barcelone, Imola et Portimao. En effet, Antonello Coletta, le chef de la division des courses de voitures de sport de Ferrari, a déclaré à Motorsport.com que l’équipe avait maintenant effectué plus de 10 000 km (6 214 miles) d’essais.

Lire aussi : Ferrari taquine son hypercar du Mans et participera à la course de l’année prochaine

« Le temps que nous avons eu n’est pas négligeable, mais il va falloir faire beaucoup plus car il s’agit d’accumuler de l’expérience et de se développer en parallèle en utilisant ce que l’on a appris sur le terrain », a déclaré Coletta. « Cela dit, nous ne nous sommes pas fixé d’objectif kilométrique pour terminer les travaux sur la voiture ; plus il y en a, mieux c’est.

L’équipe cherche maintenant à tester le plus possible entre ici et Sebring, admettant que d’autres ont bénéficié de tests depuis plus d’un an, contrairement à Ferrari. En plus de ses défis, la voiture qu’elle a développée courra dans la catégorie LMH, pas dans la classe LMDh.

Ce dernier permet aux équipes de courir avec un châssis prêt à l’emploi de spécialistes comme Multimatic, Dallara et ORECA, et c’est la classe dans laquelle BMW, Porsche et Acura courront.

Ferrari, quant à lui, a choisi de développer son propre châssis sur mesure pour la course. En effet, Ferrari a déclaré à Autocar que presque tout est construit spécifiquement pour elle, car elle partage très peu de pièces avec les voitures de route. Le sport est cependant un bon endroit pour faire des recherches sur les futures voitures.

En fin de compte, l’objectif de l’équipe n’est pas l’échange de technologies. Au lieu de cela, Ferrari cherche à collectionner les trophées.

« Notre rêve est de gagner », a déclaré Coletta. « Mais malheureusement, ce sera le rêve des autres concurrents ! Tout d’abord, nous avons besoin de la meilleure voiture et des meilleures solutions, mais l’objectif dès la première course est la victoire, bien sûr.