Le Neem du Pakistan lève 2,5 millions de dollars pour servir les communautés sous-bancarisées avec sa plateforme de financement intégrée

La plate-forme de financement intégrée du Pakistan, Neem, a levé 2,5 millions de dollars lors d’un cycle de financement de démarrage alors qu’elle s’efforce de soutenir les communautés sous-bancarisées du pays.

La startup basée à Karachi cible les communautés dans tous les secteurs, notamment l’agriculture, les MPME, le commerce électronique, la logistique, la santé et autres. Il offre une plate-forme de prêt que ses partenaires utilisent pour fournir des produits de prêt sur mesure aux consommateurs et aux MPME. Neem travaille également sur une plate-forme Banking-as-a-Service (BaaS), qui sera mise en service en décembre, qui intégrera des partenaires pour intégrer des portefeuilles et des paiements et offrir des produits financiers tels que des assurances et des économies adaptées aux besoins spécifiques de la communauté.

Neem, trois ans, a été fondée par Nadeem Shaikh, Vladimira Briestenska et Naeem Zamindar qui travaillaient auparavant comme entrepreneurs, opérateurs et VC fintech.

« La plupart [existing] les acteurs proposent une solution B2C ; nous sommes une solution B2B2C. Si vous regardez l’espace de la finance intégrée, c’est une opportunité de 167 milliards de dollars », a déclaré Shaikh dans une interview avec actu blog.

Grâce au COVID, la forte croissance de la numérisation a aidé Neem à intégrer ses services financiers dans les secteurs privé et public.

Citant des chiffres de l’industrie, Shaikh a déclaré qu’environ 53 millions de personnes au Pakistan sont actuellement sous-bancarisées. Au fil du temps, la startup prévoit d’aller au-delà du Pakistan et de soutenir les communautés sous-bancarisées dans d’autres marchés en développement.

Le financement de démarrage, que la startup vise à utiliser pour élargir son équipe existante de 20 personnes, déployer la plate-forme BaaS et capitaliser les licences, a été dirigé par SparkLabs Fintech, basé à Hong Kong. Le cycle de financement a également vu la participation de la banque d’investissement pakistanaise Arif Habib, Cordoba Logistics and Ventures, Taarah Ventures, My Asia VC, Concept Vines et Building Capital. De plus, des partenaires d’Outrun Ventures et des anges stratégiques en tant que CSO de la maison de technologie BPC, partenaire fondateur de Mentors Fund et vétéran de la fintech et ancien PDG de Seccl ont également participé au tour de table.

« Nous avons une forte conviction quant à la mission de Neem de permettre le bien-être financier des communautés sous-bancarisées, et avons pleinement confiance en l’équipe de direction de Neem pour réaliser cette vision au milieu des défis macro à travers le monde », a déclaré William Chu, associé directeur, SparkLabs Fintech, dans un communiqué préparé. déclaration.

La startup a été lancée avant de recevoir le financement de démarrage.