Lamborghini annonce un V8 bi-turbo pour les courses LMDh | Autoblog

Selon les rumeurs, la voiture qui remplace la Lamborghini Huracán aurait un V8 hybride à double turbocompresseur produisant peut-être quelque chose comme 850 chevaux. Les origines et les détails du moteur restent dans l’ombre, mais il est possible que nous ayons un aperçu de certains de ses composants dans le prototype de course LMDh de Lamborghini. La marque italienne a annoncé que son engagement dans la catégorie Le Mans Hypercar (LMH) du Championnat du Monde d’Endurance FIA ​​et que la catégorie GTP du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar serait propulsé par un V8 biturbo développé en interne par la division sport automobile Squadra Corse. .

Tout ce que nous savons pour l’instant sur le moulin de compétition, c’est qu’il s’agira d’un V8 à 90 degrés d’une puissance d’environ 670 chevaux, à mi-chemin entre les 644 et 697 poneys autorisés par la réglementation. Les partenaires de l’entreprise incluent Bosch, qui développera le moteur électrique du système de récupération d’énergie, Williams Advanced Engineering fournira le logiciel de gestion de l’alimentation et l’unité de stockage d’énergie, tandis que Xtrac fournira la transmission hybride à sept vitesses. Le moteur pèsera au moins 396 livres, le minimum requis par la réglementation, et permettra une vitesse de pointe de 210 miles par heure ou environ.

C’est la première fois que Squadra Corse développe un moteur pour Lamborghini, et divers médias de course ont déclaré qu’il n’est pas seulement différent du V10 utilisé dans les voitures Huracan GT3 et Super Trofeo actuelles de Lamborghini, il est distinct du V8 bi-turbo de 4,6 litres. dans la Porsche 963. Le successeur de Huracan est censé obtenir une évolution du V8 bi-turbo de 4,0 litres de l’Urus. Cependant, il est impossible de croire que Squadra Corse dépense le temps et l’argent nécessaires pour un moteur gagnant en course pour un moteur à combustion interne qui ne sera jamais utilisé que sur piste. L’objectif de l’IMSA, de l’ACO et de la FIA se réunissant sur des réglementations mutuelles pour LMDh et LMH était de soutenir la technologie applicable à la route capable de courir dans la première série de voitures de sport à travers le monde.

Nous devrions jeter un premier coup d’œil à la nouvelle voiture de course de Lamborghini d’ici la Rolex 24 de l’année prochaine à Daytona au plus tard. Une année d’essais en 2023 débouchera sur des sorties officielles en compétition en 2024, les équipes pilotant la voiture n’ayant pas encore été annoncées.

Vidéo associée :