La VW Beetle 1956 à moteur Buick V8 est finaliste du Hot Wheels Legends Tour | Autoblog

Hot Wheels a sélectionné une Volkswagen Beetle de 1956 comme finaliste du Legends Tour 2022. Bien qu’il s’agisse de la deuxième Beetle choisie pour la demi-finale, il s’agit d’une voiture unique en son genre, fortement modifiée, surnommée « Berlin Buick » et propulsée par un moteur V8 monté au centre.

Le propriétaire Rob Freeman a conduit de Syracuse, New York, au sud de la Californie pour participer à l’arrêt Los Angeles du Legends Tour 2022. Il a dit à Hot Wheels qu’il avait commencé à jouer avec l’idée de construire une Beetle avec un moteur central quand il était enfant. Il a commencé le projet plusieurs années plus tard en achetant un modèle à fenêtre ovale de 1956 pour 1 000 € et en retirant le moteur quatre cylindres à plat refroidi par air monté en usine.

Il a choisi de propulser la Coccinelle avec un V8 de 215 pouces cubes (3,5 litres) d’origine Buick parce que c’est un moteur relativement compact et léger ⁠ – ces attributs expliquent également pourquoi les évolutions de ce huit ont propulsé une longue liste de voitures européennes pendant des décennies, bien que Volkswagen ne l’ait jamais utilisé. Le V8 est monté derrière les sièges avant, dans l’espace anciennement occupé par la banquette arrière, et il envoie 300 chevaux aux énormes roues arrière via une transmission manuelle. La liste des modifications comprend également un système de suspension arrière indépendant sur mesure.

Avec le groupe motopropulseur trié, Freeman a tourné son attention vers le corps. Il a abaissé le toit d’environ quatre pouces, enlevé les marchepieds et est allé jusqu’à installer des garnitures latérales chromées provenant d’une Buick de 1957. Le système d’échappement est l’une des modifications les plus intéressantes apportées à cette Coccinelle : le V8 expire à travers huit sorties (quatre de chaque côté) en forme de hublots que Buick a installés sur certaines de ses voitures au début des années 1950.

Ouvrez les portes suicides, jetez un coup d’œil à l’intérieur et vous apercevrez un volant et des pièces de tableau de bord donnés par une Buick de 1949. Un rembourrage personnalisé tapisse les sièges, les panneaux de porte et les planchers, et le moteur est installé à quelques centimètres seulement des passagers.

Freeman’s Beetle participera à l’une des demi-finales prévues plus tard en 2022 pour avoir la chance de rejoindre le catalogue Hot Wheels de modèles moulés sous pression à l’échelle 1/64, ce qui signifie qu’il pourrait trouver son chemin vers votre magasin de jouets local (et finalement vers votre bureau ) dans un avenir pas trop lointain. Pour gagner, il devra repousser la concurrence d’une liste croissante de concurrents, notamment un dragster de plus de 3 000 chevaux basé sur une Porsche 928, une Volkswagen Beetle de 1968 propulsée par un moteur Volvo et une Dodge Rat de 1931 à moteur turbodiesel. Rod construit comme un projet familial.

Une partie de la concurrence de Berlin Buick viendra de l’étranger. Alors que cette Beetle fortement modifiée se prélassait sous le soleil de Californie, un panel de juges comprenant l’ancien designer de Jaguar Land Rover, Ian Callum, a choisi un hot rod basé sur Ford Anglia de 1963 (illustré ci-dessus) pour représenter le Royaume-Uni lors du Legends Tour 2022. Appelé « The Misfit » et construit par Michael Charalambous, il est propulsé par un moteur suralimenté de la BMW Série 3 et construit sur un châssis sur mesure qui intègre des pièces Ford et Hillman Imp.