La voiture de course BMW M Hybrid V8 entre en piste en 2023 | Autoblog

Cette année marque les 50 ans de la division M de BMW, créée en 1972 pour concevoir la « Batmobile » 3.0 CSL, qui a remporté le Championnat d’Europe des voitures de tourisme l’année suivante. Pour fêter ça, BMW a lancé sa nouvelle voiture de course M Hybrid V8 LMDh, qui prendra la piste du championnat IMSA WeatherTech SportsCar en 2023.

Quand ce sera le cas, ce sera le premier pilote de classe prototype de la société développé par BMW Motorsports en 25 ans. Nous avons vu la voiture de course aux reins grillés dans ses ratés d’essai camouflés en juin, mais maintenant la livrée complète de la course a été révélée.

Le nouveau schéma graphique utilise les couleurs BMW M traditionnelles de rouge, bleu clair et bleu foncé sur blanc dans un motif que l’entreprise appelle « blocs fractals ». « Ces éléments ont été déconstruits pour former ce qui pourrait sembler à première vue être un motif triangulaire abstrait sur la BMW M Hybrid V8 », a déclaré Michael Scully, directeur mondial de l’automobile et de la conception avancée. « Mais lorsqu’il est vu de côté, le logo M s’enclenche parfaitement. »

De plus, selon BMW, les couleurs bleu et violet sont là pour souligner la nature électrifiée du V8 biturbo de 4,0 litres de la voiture. L’ajout d’une section noire mate asymétrique devant le conducteur a été vu sur d’autres voitures de course BMW récentes, mais est maintenant beaucoup plus prononcé. Il se double probablement aussi d’un bonus de réduction de l’éblouissement. D’autres sections qui semblent noires sont en fait de la fibre de carbone exposée.

À l’avant, le nez est dominé par une paire de grilles de rein de marque. Ceux-ci sont éclairés, mais pas par une LED traditionnelle. Au lieu de cela, ils sont éclairés par la technologie de fibre optique non active d’une entreprise suisse qui est activée par un laser.

D’autres clins d’œil aux voitures BMW se retrouvent dans la carrosserie. Un examen approfondi des reins M8 GTE-esque révèle un bord supérieur avant qui rappelle le design en nez de requin des BMW des années 1970 et 80. L’aube directrice en forme de L derrière les roues avant évoquerait les évents latéraux du M4. Les rétroviseurs intègrent également une conception de crochet en M, et une interprétation lâche du célèbre pli Hofmeister peut être vue sur le bord de fuite des fenêtres.

La BMW M Hybrid V8 est propulsée par une version bi-turbo et électrifiée du huit cylindres P66/1 utilisé dans la voiture de tourisme M4 DTM 2017-18. BMW dit avoir essayé d’utiliser le turbo à quatre cylindres P48, mais a rencontré des problèmes de durabilité. Les tests avec le moteur turbo P63 de la M8 GTE l’ont trouvé trop lourd. En version à induction forcée et hybride appelée P66/3, car il s’agit de la troisième version du moteur, il produit environ 640 chevaux et 479 lb-pi de couple.

Le M Hybrid V8 fera ses débuts en course dans la catégorie GTP des Rolex 24 At Daytona le 28 janvier. Là, les principaux pilotes seront l’Américain Connor De Phillippi, l’Autrichien Philipp Eng, le Brésilien Augusto Farfus et le Britannique Nick Yelloly. Ils seront rejoints par le pilote IndyCar Colton Herta. Il y a aussi de grands noms de l’autre côté du mur des stands. Nommée BMW M Team RLL, la propriété de l’équipe se compose de la légende de CART Bobby Rahal, de l’animateur de talk-show David Letterman et de Patrick Lanigan.

« Nous sommes fiers que, parallèlement au 50e anniversaire de BMW M, nous revenions sur la grande scène du sport automobile avec la BMW M Hybrid V8 », a déclaré Franciscus van Meel, PDG de BMW M. « Nous sommes ravis que cette aventure commence en Amérique du Nord, le marché international le plus important pour BMW. Après tout, la BMW M Hybrid V8 est plus qu’une simple voiture de course, elle ouvre la voie à un avenir électrique pour BMW M, en démontrant avec force à quel point M Power peut être dynamique et émotionnellement électrifié.