La division des batteries de VW pourrait flotter ensuite après que Porsche ait fait sensation sur le marché boursier avec une valorisation de 72 milliards de dollars | Blog Auto


Porsche est finalement entré en bourse aujourd’hui après des mois de spéculation et s’est mérité une solide valorisation de 75 milliards d’euros (72 milliards de dollars). Et il semble que le fonctionnement de la batterie de VW pourrait également se diriger vers une introduction en bourse.

Ce chiffre de 75 milliards d’euros est légèrement inférieur à l’estimation supérieure de 85 milliards d’euros (82 milliards de dollars) que certains analystes avaient prédite, mais également supérieur à d’autres prévisions pessimistes, et rend Porsche presque aussi précieux que le groupe Volkswagen lui-même, qui vaut un peu plus d’euros. 80 milliards (76,8 milliards de dollars). Les actions de la marque de voitures de sport ont ouvert à 82,50 € mais ont grimpé dans les premières heures après la cotation, atteignant 86,50 €.

Seuls 12,5% de la marque basée à Stuttgart (911 millions d’actions) étaient cotées à la bourse de Francfort en Allemagne et aucune des actions disponibles ne disposait de droits de vote. Certains experts du marché avaient également exprimé leur inquiétude avant la cotation concernant le double rôle d’Oliver Blume à la tête de Volkswagen et de Porsche, mais les précommandes pour les actions étaient toujours massivement sursouscrites.

L’introduction en bourse de Porsche a levé 19,5 milliards d’euros (18,7 milliards de dollars), dont la moitié revient à VW, qui l’utilisera pour financer le développement de la prochaine génération de voitures électriques et s’assurer qu’elle est dans une position solide pour s’attaquer aux marques chinoises Tesla et EV. . Et pour lever encore plus d’argent pour cette entreprise, VW envisage de lancer sa division de batteries PowerCo, Reuter dit.

En relation: L’approvisionnement en batteries pour tous ces nouveaux véhicules électriques après l’interdiction de l’ICE sera difficile, déclare le directeur financier de VW

« Nous n’excluons pas une introduction en bourse de l’unité de batterie, mais la flexibilité financière que nous avons gagnée [from today’s Porsche listing] nous permet de renforcer encore notre travail dans les batteries seules. Ensuite, nous envisagerons d’ajouter des partenaires stratégiques plus tard », a déclaré le directeur financier de VW, Arno Antlitz, à l’agence de presse.

Antlitz a également versé de l’eau froide sur les spéculations selon lesquelles la marque Audi très rentable de VW pourrait également se retrouver en bourse.

« Le prochain projet est des partenariats stratégiques ou une introduction en bourse potentielle de l’unité de batterie – je ne peux pas en dire plus pour l’instant », a-t-il déclaré. Reuter.