Dodge retarde la septième et dernière édition spéciale du dernier appel | Blog Auto


Dodge a déjà lancé six éditions spéciales Last Call pour marquer la fin de la production des Charger et Challenger, mais la société garde le meilleur pour la fin.

Malheureusement, nous devrons attendre un peu plus longtemps pour le voir car Dodge a annoncé que son introduction avait été « retardée » et que le modèle ne fera plus ses débuts au SEMA en novembre.

Le constructeur automobile n’a pas dit grand-chose sur le retard, mais des problèmes de chaîne d’approvisionnement sont à blâmer. En particulier, Dodge a noté que « lorsque les problèmes de produits et d’approvisionnement auront été résolus, la révélation sera reportée ».

A lire aussi : Dodge Summons The Black Ghost avec 807 HP Challenger Last Call Special Edition

Bien qu’il n’y ait pas de mot sur le moment où l’édition spéciale sera introduite, la société a effectivement confirmé qu’elle est basée sur le Challenger et qu’elle sera le modèle le plus extrême à ce jour.

Les détails sont limités, mais les responsables l’ont précédemment décrit comme « dur à cuire » et le « tout dernier du genre ». Des rapports précédents ont également suggéré que le modèle pourrait être encore plus extrême que le Challenger SRT Demon.

Ce modèle particulier était équipé d’un V8 HEMI suralimenté de 6,2 litres, qui produisait jusqu’à 840 ch (626 kW / 851 ch) et 770 lb-pi (1 042 Nm) de couple. Lorsque la Demon a été présentée, Dodge a déclaré que la voiture était le modèle de production le plus rapide au monde avec un temps de 0 à 96 km/h (0 à 60 mi/h) de 2,3 secondes. La Demon affichait également le temps d’un quart de mile le plus rapide au monde pour une voiture de série, car elle pouvait accomplir la tâche en 9,65 secondes à 140 mph (225 km/h).

Crédits photo : Michael Gauthier pour CarScoops