Dodge Charger King Daytona règne sur 807 ch en tant que dernier modèle Last Call | Autoblog

L’envoi créatif de Dodge pour les Challenger et Charger vieillissants est bien avancé, avec cinq des sept voitures de l’édition spéciale 2023 annoncées à ce jour. La dernière en date est la Dodge Charger King Daytona, un hommage à la légende des courses de dragsters William « Big Willie » Robinson.

Les modèles Charger et Challenger édition spéciale Last Call que nous avons vus jusqu’à présent étaient basés sur la configuration Scat Pack, ce qui signifiait un V8 de 6,4 litres produisant 485 chevaux et 475 livres-pied de couple. Dodge ne pouvait pas gifler un nom comme King Daytona sur une voiture et aller à mi-chemin avec le groupe motopropulseur, donc la cinquième voiture Last Call arbore une configuration Hellcat Redeye Widebody.

Plutôt que de se contenter des 797 chevaux « piétons » du Redeye, Dodge a fait passer la production à 807 poneys dans le King Daytona. Le V8 suralimenté est associé à une transmission automatique à huit rapports et à une propulsion arrière.

Dodge peint chaque Charger King Daytona en peinture Go Mango pour honorer la voiture d’origine de Robinson, et elle roule sur des roues noires. Les graphiques uniques King Daytona sur le panneau arrière sont la seule autre indication extérieure que la voiture n’est pas un Redeye standard. À l’intérieur, la voiture est dotée de surpiqûres décoratives intérieures, de sièges en Nappa/Alcantara noirs, d’un système audio Harman Kardon, d’une garniture de toit en daim et d’un toit ouvrant électrique.

Dodge déploiera un total de sept voitures Last Call, dont six seront dévoilées avant le salon SEMA début novembre. En plus du King Daytona, jusqu’à présent, nous avons vu la Dodge Challenger Shakedown, la Dodge Charger Super Bee, et la Challenger et la Charger reçoivent chacune un Scat Pack Swinger.