Comment Ford a réussi à garder la Mustang 2024 secrète jusqu’à ses débuts

Les débuts ne deviennent pas beaucoup plus importants que le dévoilement d’une toute nouvelle Mustang, mais cela posait à Ford un sérieux problème : comment garder secrète la pony car redessinée ?

Ford ne connaît que trop bien les défis, car la gamme très attendue de Bronco a fui comme une passoire. Comme vous vous en souvenez peut-être, des photos du Bronco et du Bronco Sport ont fait surface des mois avant leur dévoilement officiel, au grand dam du constructeur automobile.

Désireux d’éviter une répétition, Ford s’est donné beaucoup de mal pour garder la Mustang 2024 secrète. Ce n’était pas une tâche facile car un nombre incalculable de personnes ont été exposées à la voiture, avant ses grands débuts le 14 septembre.

A lire aussi : La Ford Mustang 2024 débarque avec un tableau de bord numérique, une boîte de vitesses manuelle et un V8 de 5,0 litres que vous pouvez faire tourner à partir du porte-clés

Afin de limiter au maximum l’exposition, le modèle a été largement camouflé et ce déguisement ne s’est pas limité à la rue. Comme l’a expliqué Maria Cunningham, employée de Flat Rock Assembly, même les prototypes de pré-production ont été camouflés au fur et à mesure de leur construction. Inutile de dire que cela a contribué à décourager les employés de prendre une photo et de gâcher le secret.

Alors que les images ont fini par fuir tôt, les plus révélatrices ne sont apparues que quelques heures avant le dévoilement de la Mustang. C’était malheureux, mais c’est impressionnant que Ford ait pu garder le secret pendant si longtemps.

Maintenant, avec le déballage, nous savons que la Mustang de septième génération est un fier poney qui arbore une carrosserie ciselée et un design évolutif. Les acheteurs trouveront également un intérieur de haute technologie qui comprend un groupe d’instruments numériques de 12,4 pouces et un système d’infodivertissement de 13,2 pouces disponible.

Cependant, Ford n’a pas fini de garder des secrets car les spécifications de performance restent un mystère. Jusqu’à présent, le constructeur automobile a seulement confirmé qu’il y aura un tout nouveau quatre cylindres EcoBoost de 2,3 litres turbocompressé et un V8 Coyote de 5,0 litres de quatrième génération. Ils seront rejoints par une nouvelle variante Dark Horse, qui devrait avoir une version améliorée du V8 produisant environ 500 ch (373 kW / 507 PS).