Citroën C3 2024 : la sous-compacte se transforme en un petit multisegment axé sur l’abordabilité

Cette histoire comprend des rendus spéculatifs de la prochaine Citroën C3 créée par Thanos Pappas pour CarScoops qui ne sont ni liés ni approuvés par Citroën.

Citroën traverse une période de transformation et la prochaine C3 de quatrième génération sera probablement le fer de lance de la nouvelle ère. Selon les rumeurs, la supermini française recevrait un traitement croisé similaire à la « Nouvelle C3 » qui a été introduite l’année dernière pour les marchés émergents, bien que le modèle européen puisse obtenir un style révisé inspiré du concept Oli. Il devrait également être le premier modèle de série à intégrer le nouvel emblème de Citroën.

Alors que la C3 de troisième génération actuelle existe depuis 2016 et reste largement inchangée malgré le lifting en 2020, il est temps pour Citroën de dévoiler une toute nouvelle génération. Comme le rapporte la publication française L’Argus, la C3 partagera des caractéristiques communes avec la Nouvelle C3, mais d’une manière révisée afin qu’elle soit mieux adaptée aux besoins de la démographie et de la réglementation européennes.

Lisez aussi: Citroën C3 Aircross 2024 à venir avec une empreinte plus grande dans les formes hybrides douces et EV

La Citroën Nouvelle C3 (ci-dessus) qui est actuellement en vente en Amérique latine et en Inde, comparée à un rendu spéculatif de la prochaine C3 européenne de quatrième génération (ci-dessous) intégrant des éléments de style du concept Oli.

Dans notre rendu exclusif, nous avons combiné la carrosserie principale de la Nouvelle C3 avec des éléments de style récemment introduits par le concept Oli, notamment le pare-chocs robuste, les phares à LED, les roues futuristes en acier/aluminium, les passages de roues aplatis et le nouveau type de bosses d’air. Le résultat est un crossover moderne, arborant fièrement le nouveau logo de Citroën et perdant les barres chromées qui ont été un élément de signature de toute la gamme. Dans le même temps, un grand nombre de panneaux de carrosserie et de composants partagés avec la Nouvelle C3 pourraient aider à réduire les coûts de production et contribuer à des prix plus abordables que les offres concurrentes.

Pour ceux qui se demandent quelle sera la pertinence de la C3 avec le C3 Aircross maintenant que les deux adopteront un positionnement SUV, le principal point de différenciation sera leur encombrement. Le C3 devrait rester sous la barre des 4,0 m (157,5 pouces), tandis que le C3 Aircross de nouvelle génération devrait se rapprocher de 4,3 m (169,3 pouces). Cette différence de taille ainsi que l’écart de prix entre eux sont plus que suffisants pour justifier leur coexistence sur le petit segment.

À l’intérieur de l’habitacle, la C3 n’obtiendra pas le look futuriste ni les matériaux recyclés et recyclables sophistiqués du concept Oli, mais elle intégrera certaines fonctionnalités. Citroën suivra l’exemple de Dacia consistant à utiliser le smartphone de l’utilisateur pour les médias et la navigation, en remplaçant les écrans tactiles d’infodivertissement coûteux et souvent lents. Cette solution est évidemment moins chère pour le constructeur mais peut également augmenter les fonctionnalités puisque nos appareils sont mis à jour plus souvent que les voitures. Nous pourrions également voir des fonctionnalités telles que les haut-parleurs Bluetooth amovibles du concept au lieu d’un système audio conventionnel.

Citroën est connue pour ses caractéristiques non conventionnelles comme le toit ouvrant panoramique sans couvercle et les vitres arrière fixes de la C4 Cactus, nous ne serions donc pas surpris si une partie de cette bizarrerie de réduction des coûts se retrouve dans la C3. De plus, la marque restera fidèle à la philosophie « Advanced Comfort », même dans le membre le plus petit et le plus abordable de sa gamme qui est le C3 après la disparition du C1 (l’Ami encore plus petite n’est pas une vraie voiture mais un quadricycle lourd ).

De nouveaux fondements et une variante entièrement électrique

La nouvelle C3 entrera enfin dans l’architecture CMP qui sous-tend déjà les citadines Peugeot 208 et Opel Corsa, une gamme de B-SUV du portefeuille Stellantis ainsi que les propres C4 et C4 X de Citroën. Étant l’un des derniers modèles à adopter la nouvelle plate-forme modulaire associée à des solutions intelligentes de réduction des coûts permettra à la C3 d’être plus abordable que ses frères et sœurs, de la même manière que la Skoda Fabia contre la VW Polo et la Seat Ibiza. Après tout, Citroën est destinée à devenir la marque économique de Stellantis avec Fiat, rivalisant avec Skoda et Dacia.

Arnaud Ribault, directeur de Citroën Europe, a récemment déclaré que l’électrification constituait une « menace réelle » pour les véhicules abordables pour tous les constructeurs automobiles, en combinaison avec la hausse du coût des matières premières. Cependant, Laurent Barria, directeur marketing et communication de Citroën, a confirmé à Autocar que la nouvelle C3 sera disponible sous forme de VE.

Voir aussi: La nouvelle Citroën C4 X fait ses débuts dans les versions ICE et EV en tant que C4 plus longue et plus élégante

Le modèle utilisera la plate-forme e-CMP, mais au lieu d’obtenir les derniers moteurs électriques et technologies de batterie de la Peugeot e-208 mise à jour et de l’armée de SUV frères, il obtiendra du matériel spécifique à Citroën visant à réduire les coûts. Les derniers rapports de France suggèrent que la C3 utilisera des moteurs électriques provenant de Chine, avec des puissances de 80 ch (60 kW / 82 ch) et 107 ch (80 kW / 109 ch) correspondant presque aux moteurs à essence de la gamme actuelle. Quant aux batteries, elles pourraient provenir de la société chinoise Svolt, avec une capacité de 40 kWh et 50 kWh, permettant une autonomie EV de plus de 300 km (186 miles) et supportant une charge rapide.

Il est difficile de croire que Citroën passera uniquement aux véhicules électriques dans le segment des citadines, nous nous attendons donc à ce que la C3 obtienne au moins une variante à essence, suite à la disparition des groupes motopropulseurs diesel de sa gamme. Le candidat le plus probable est le moteur trois cylindres PureTech de 1,2 litre qui a fait ses preuves et qui est largement utilisé dans toutes les marques Stellantis. Ce moteur bénéficiera bientôt d’un système hybride doux pour réduire les émissions, mais la Citroën C3 pourrait conserver la version ICE uniquement afin d’obtenir un prix de départ bas. Après tout, grâce à un nombre croissant d’offres de véhicules électriques, Citroën a une faible moyenne d’émissions de CO2 pour sa flotte.

Citroën a confirmé que son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle seront appliqués aux modèles de production à partir de la mi-2023. Par ailleurs, Laurent Barria a révélé que le premier modèle à arborer l’emblème à double chevron de forme ovale sera la nouvelle génération de la C3. Ainsi, il est prudent de supposer que la nouvelle supermini fera ses débuts l’année prochaine, avec un lancement européen peu de temps après.