Cette Porsche 911 Carrera Cabriolet hautement modifiée pourrait contrarier les puristes | Blog Auto


Les puristes Porsche agoniseront sur les moindres détails des voitures de la marque. Bien qu’ils se languissent souvent de réinventer minutieusement ce que peut être une Porsche lorsque Singer ou RWB mettent la main dessus, ils n’aiment pas beaucoup les exemples modifiés personnellement. C’est ce qui fait de cette sauvage 911 Carrera Cabriolet de 1984 un majeur géant du statu quo.

Sur le capot et le couvercle du coffre arrière se trouvent des badges RUF. Bien sûr, cette voiture particulière n’a jamais été réglée par RUF mais elle est certainement modifiée dans un esprit similaire. Selon la liste sur Cars & Bids, le propriétaire affirme qu’il développe 780 chevaux (581 kW).

Il n’y a pas de feuille de dyno pour prouver ce chiffre mais la liste des modifications semble le soutenir. À l’origine, cette voiture était équipée d’un six cylindres à plat de 3,1 litres à aspiration naturelle. Le moteur qui repose maintenant dans la voiture est un six cylindres à plat bi-turbo de 3,8 litres qui aurait été construit par Promotive, Inc. à Harrison, AR.

Lire la suite : Près de 200 000 modèles Porsche ont besoin de réparations mineures de phares

Il utilise un kit turbo Turbonetics T3 « Stage 3 », un système d’injection de carburant à double prise et un réglage personnalisé de l’ECU pour produire ce qui est assurément plus puissant que le stock. Cette puissance est ensuite envoyée aux roues arrière uniquement via une transmission manuelle à cinq vitesses. Les modifications ne s’arrêtent pas là cependant.

Les sièges proviennent d’une 911 de génération 996. La capote rouge provient d’une 911 de 1997, et l’ensemble de la voiture est soutenu par des roues HRE de 18 pouces et des coilovers réglables. Le tableau de bord arbore une garniture en fibre de carbone avec une jauge de suralimentation, une unité principale Continental et une caméra de recul.

Si vous n’aimez pas le combo vert sur rouge avec étrier de frein jaune, ne vous inquiétez pas ; la voiture elle-même est en fait argentée sous ce vert, qui lui-même n’est qu’un enveloppement. En fait, le vert sur les dossiers des sièges est également un enveloppement. Il n’y a pas moyen de contourner l’intérieur rouge, c’est là pour rester.

Personnellement, c’est exactement le type de Porsche que je préférerais posséder car elle est forcément rapide et stupide et ne se dépréciera pas beaucoup à chaque kilomètre parcouru. De plus, la dernière chose qui préoccupe la personne qui sort la morve de cette voiture sera ce que les puristes en penseront.

plus de photos…